mardi 4 octobre 2011

Mieux comprendre l'autisme...


Voici le titre d'un article qui a parut dans le circulaire du Familiprix de cette semaine.

Je tiens à les remercier car c'est une très bonne initiative de leur part qui peut aider à dépister plus rapidement l'autisme chez les plus jeunes.

Voici le texte:
" La sévérité des symptômes et des complications de l'autisme varie grandement d'un enfant à l'autre.

En fait, l'autisme fait partie d'un regroupement de problèmes de santé ayant des symptômes communs, soit le spectre des " troubles envahissants du développement" (ou "TED"), comprenant des formes légères (comme le syndrome d'Asperger), l'autisme typique et des formes plus graves.

Les enfants souffrant d'un TED présentent tous des atteintes au niveau de leur capacité à communiquer (langage verbal et non-verbal), à interagir avec les autres et peuvent présenter des comportements répétitifs et des intérêts restreints et spécifiques.

Bien que l'éventail des symptômes que ces enfants peuvent présenter soit très large, ils incluent des retards de langage en bas âge, absence de réponse à leur nom, faible contact visuel, faible capacité à se faire des amis et à suivre une conversation, préoccupations importantes ("fixations") pour des objets ou des routines, etc...
Ces symptômes apparaissent habituellement avant l'âge de 3 ans.

Bien que le diagnostic d'autisme (ou autre TED) soit difficile à poser et nécessite plusieurs évaluations et examens, il permet de mettre en branle des interventions visant à aider l'enfant et sa famille dans son développement."





Mon garçon à eu un premier diagnostic à l'âge 3 1/2 ans...dysphasique (problème de language).
Service en audio, orthophonie, physio, ergo pendant 2 ans...classe spécial dès la maternelle.

À l'âge de 7 ans, un intervenant à soupçonner que mon garçon était peut-être autiste puisque son langage s'était grandement amélioré.
Nous avons fait une demande en collaboration avec les intervenants scolaire pour qu'il puisse avoir une évaluation à la Clinique du Dr Motron à l'hôpital de Rivière des Prairies.

Après évaluation...diagnostic autiste sans déficience intellectuel.



Il va avoir bientôt 16 ans et il est en classe TED.
Je dois vous avouer qu'être parent d'un enfant autiste, surtout lorsqu'il est jeune, c'est parfois très éprouvant mentalement.


Mais je ne changerais ma vie contre personne d'autre car chaque réussite et chaque sourire nous font apprécier ces petits anges.



Si vous avez des doutes par rapport à vos enfants parlez-en à votre pédiatre car plutôt ils sont diagnostiqués plus vites ils reçoivent l'aide nécessaire.

Sachez qu'en tant que parent, nous n'avons jamais baissés les bras.
Mon garçon a une capacité à apprendre, on lui donne la chance de le faire car on ne connaît pas ses limites.

Notre but c'est de le rendre autonome dans la vie de tout les jours et surtout qu'il soit heureux, qu'il soit fier de lui et de ses victoires.

J'espère que ce texte vous a renseigné par rapport à l'autiste.

Si vous désirez en apprendre un peu plus voici le lien vers des vidéos que j'avais déjà présenté, ainsi que le texte que j'avais écrit: Avril le mois de l'autisme




Josée xx

3 commentaires:

Anny a dit…

Bravo pour votre persévérance! Je suis sûre qu'il est très heureux avec vous deux comme parents!!
:)
bises

retriever a dit…

Infirmière pédiatrique dans mon jeune temps , j'ai rencontré ces enfants, on ne peut qu'encourager les parents chaque petit résultat est d'autant plus méritant,je vous souhaite encore beaucoup de joies dans la progression et la communication avec votre fils, joli garçon, Bisous de Belgique

hada_f a dit…

Ha non, il ne faut pas baisser les bras car on nous mets tellement de barrière. Mon gars a eu son diagnostique d'autisme de haut niveau en août. Il a 6 ans et demi.

Retrouvez moi aussi sur Facebook

Votre visite me fait toujours plaisir